Rainbow bridge

  1. Hélhorn says:

    Bonjour !

    Je suis française, tout comme les mots de cette carte ^ ^.
    C’est la première fois que je vous écris, mais en réalité, je suis vos travaux depuis longtemps ! En effet, je vous ai découverte sur FROSK et j’ai tout de suite adhéré à votre univers.

    Même si je le fais avec du retard, je suis heureuse que cette carte postale me permette de vous souhaiter une belle année, plein de créations fabuleuses et beaucoup de rencontres merveilleuses.

    Mon rêve principal est d’aller au Japon un jour, c’est pourquoi vous suivre ici me rend très heureuse.

    Amicalement,
    HélHorn

    (PS : Mon anglais est très mauvais, raison pour laquelle je préfère m’abstenir, sorry.)

  2. The Japanese traditionally associate rainbows with bridges (now you know why the famous Rainbow Bridge is named as it is ). In the KOJIKI, Japan’s oldest (8th century) surviving text which recounts its creation myths in an archaic Sino-Japanese, we are told of how the Gods brought into existence a divine couple (Izanagi no Mikoto and Izanami no Mikoto) who were called upon to create the LAND. For this they used a special rod called a HOKO (this is what the long poles featured on the floats of the famous festival in Kyoto are called) with which they stirred the sea while standing on a heavenly bridge called AME NO UKI HASHI, thus creating Terra-Firma. The Japanese have traditionally believed that rainbows were this celestial bridge.